PIERRE DESPRATS

 

Crédit photo: Julien Bourgeois

Crédit photo: Julien Bourgeois

BIOGRAPHIE

Une insatiable curiosité anime Pierre Desprats, artisan musical naviguant depuis quelques années, entre projets live, courts métrages et premiers longs. Un parcours façonné au gré des études et des rencontres : Cinésup à Nantes, un passage au Groupe de recherche et d’improvisation musicale (GRIM) de Jean-Marc Montera et finalement, l’entrée à Louis Lumière pour se former aux métiers du son. « Mon chemin s'est tracé naturellement, je n’ai jamais voulu qu’on m’apprenne à faire de la musique, j’ai d'abord voulu la comprendre par moi-même. » Apprivoiser l’instrument, découvrir son fonctionnement, sa fabrication et aborder donc la musique comme un artisan. 

Une approche qui transpire évidemment dans son travail, qu’il laisse, malléable, à disposition du réalisateur Bertrand Mandico dans “Les Garçons Sauvages”. Coupée, déplacée, malmenée, la composition se contorsionne pour répondre au montage éparse et désarticulé du film, au grand plaisir de Pierre, challengé dans son ouvrage. La réactivité est d’ailleurs une des grandes forces de ce compositeur atypique, multi-instrumentiste, chanteur aussi, qui peut répondre dans l’instant, maquetter et enregistrer dans son studio, agrégeant ses talents de créateur à un solide bagage technique. « J’imagine que c’est aussi ce qui m’intéresse dans l’étude du son, aller jusqu’au bout d’une idée et pouvoir la présenter. » Organique, presque physique, sa musique insuffle une énergie quasi palpable.

Pas à pas, passant sans heurt du cinéma au théâtre, le compositeur élargit son horizon, explorant de nouvelles frontières. Pour Philippe Quesne, il imagine une atmosphère onirique et mélancolique dans un projet unique, aux abords du grand rocher du Parc zoologique de Paris, lors de la dernière Nuit Blanche, avant de composer les parties de Piano de Crash Park, la vie d'une île”, sa dernière création.

Jamais aussi libre que dans l’expérimentation et la contrainte, Pierre Desprats s’inscrit déjà dans une certaine école, celle qui ne prend du plaisir qu’en défrichant les terres vierges, bougeant sans cesse les lignes et les évidences.

Par Hubert Charrier (La Grande Évasion).

ACTUALITÉ

  • 'Chanson douce' (Cinéma) de Lucie Borleteau - Sortie en salle le 27 novembre 2019.

  • 'Litigante' (Cinéma) de Franco Lolli - Semaine de la critique, Cannes 2019 - Sortie en salle en 2020.

  • 'Têtard' (15x5’ - Canal +) de Jérémie Sein & Lola Roqueplo - Diffusion à partir du 6 octobre 2019 sur Canal+.

  • 'Rouge' (Cinéma) de Farid Bentoumi - En cours

FILMOGRAPHIE

CINÉMA

  • 2017 : 'Les garçons sauvages' de Bertrand Mandico

  • 2016 : 'White Noise' de Antoine d’Aggata

  • 2015 : 'Théo & Hugo dans le même bateau' ( co-compositeur) de Olivier Ducastel et Jacques Martineau

  • 2013 : 'Eidolon' de Balthazar Auxietre

COURTS-MÉTRAGES

  • 2018 : 'Massacre' de Maïté Sonnet

  • 2018 : 'Ultra pulpe' de Bertrand Mandico

  • 2018 : 'De passage' de Julia Colin

  • 2018 : 'Viking' de Camille Polet

  • 2017 : 'Têtard' de Jérémie Sein

  • 2017 : 'Vacances de merde' de Louise Groult

  • 2016 : 'Encarnacion' de Chloé Bourges Rey

  • 2017 : 'Goal volant' de Jérémy Sein

  • 2016 : 'Bête noire' de Maxime Gillier

  • 2016 : 'Gibraltar' de Juliette Barat

  • 2016 : 'Return to Providence' de Benjamin Hameury, Maxime Martinot et Pierre Desprats

  • 2015 : 'Suspendu' de Elie Grappe

  • 2015 : '489 Years' de Hayoun Kwon

  • 2015 : 'Villeneuve' de Agathe Poche

  • 2014 : 'Ouest' de Victor Praud

  • 2014 : 'Les voisins' de Benjamin Hameury

  • 2014 : 'L’escapade' de Louise Groult

  • 2013 : 'Staub' de Léo Richard

  • 2013: 'Toi mon toit' de Camille Polet

  • 2011 : 'Play' de Jonathan Vinel et Benjamin Hameury

THÉÂTRE

  • 2018 : 'Crash Park' - Philippe Quesne | CDN Nanterre Les Amandiers

  • 2018 : 'Le secret du rocher' - Philippe Quesne | Nuit Blanche

  • 2018 : 'Affordable Solution for Better Living' - Théo Mercier | CDN Nanterre Les Amandiers - Moi la mort je l’aime comme vous aimez la vie | Yohan Manca | CDN de Rouen

  • 2017 : 'L’Oiseleuse' | Installation | Hayoun Kwon | Innerspace

  • 2017 : 'Lourdes' | Pièce écrite et mise en scène Paul Toucang | Théâtre National de la Colline 2016 - Mots d’ados | Installation d’Irvin Anneix | Narrative

  • 2015 : 'DMZ' | Installation | Hayoun Kwon | Innerspace

  • 2010 : 'Petit paysage panoramique' | Vidéo d'Art | Clémence Diard – Marie Drouet

PRIX & NOMINATIONS

  • 2019 : Nomination aux Prix Lumières pour 'Les garçons sauvages'

  • 2018 : Lauréat Emergence

LIENS